Radicova_SMP4_21112018
Radicova_SMP4_21112018

Iveta Radicová visite les chantiers du Lyon-Turin pour la première fois

Iveta Radičová a le visité chantier de la section transfrontalière du Lyon-Turin, le 21 novembre 2018. L’ancienne premier ministre de Slovaquie, qui a pris ses fonctions le 16 septembre dernier succédant à Laurens Jan Binkhorst, s’est rendue à Saint-Martin-La-Porte, en Maurienne, accompagnée par une délégation de l’INEA (Innovation & Networks Executive Agency), pour contrôler l’avancement des travaux.

« Je comprends parfaitement que l’Italie veuille s’assurer de l’utilité du projet – a déclaré Iveta Radičová – je voudrais cependant rappeler qu’il s’agit d’un effort commun de trois partenaires, l’Europe, la France et l’Italie. Sept analyses coûts-bénéfices ont déjà été menées et elles ont toutes confirmé le bénéfice du projet pour l’environnement et la diminution du nombre de camions sur des routes déjà saturées, en France et en Italie, en facilitant le transit des marchandises et des voyageurs sur cette importante partie transfrontalière. Je veux rappeler que l’ouvrage est destiné aux citoyens et que la majeure partie d’entre eux y est favorable. »

La coordinatrice a aussi annoncé que l’Union européenne est disponible à augmenter le financement de l’ouvrage transfrontalier de 40 à 50%.
En présence du directeur général de TELT, Mario Virano et des dirigeants de la société, Iveta Radičová, a visité la galerie de Saint-Martin-La-Porte où le tunnelier a creusé 63% des 9 km dans l’axe et au diamètre du tunnel de base du Mont-Cenis. La délégation s’est également rendue sur le site de fabrication des voussoirs qui forment le revêtement de la galerie.

Les articles pertinents