Telt - Inauguration
Telt - Inauguration

Les 21 minutes de la superstar « Federica »

Célébration franco-italienne à La Praz pour fêter le premier objectif atteint. Les personnes présentes sont bien conscientes d’avoir participé à un moment important pour l’infrastructure dont l’histoire est extraordinaire. 

Vingt et une minutes, c’est le temps qu’il a fallu au tunnelier « Federica » pour abattre la dernière paroi des 9 premiers km du tunnel de base du Lyon-Turin. Le tunnelier qui perce la paroi, l’arrivée des ouvriers et les drapeaux de la France, de l’Italie et de l’Union européenne deviennent ainsi le point culminant de la fête à l’occasion de cet objectif important. 

Lundi 23 septembre, le trafic est dense sur la nationale entre Modane et La Praz : de nombreux bus et voitures circulent pour rejoindre le chantier dans la commune de Saint-André, à quelques kilomètres de la frontière franco-italienne. L’événement, qui marque un temps dans l’état d’avancement des travaux d’une infrastructure dont l’histoire est exceptionnelle, a été défini et est perçu comme « historique ». C’est la raison pour laquelle environ 600 personnes ont voulu se joindre à cette fête : des représentants du monde politique et institutionnel, entrepreneurial et associatif, des étudiants, d’autres composantes de la société civile et plus de 50 journalistes français et italiens qui attendent tous l’arrivée de Federica. Le tunnelier a été baptisé en 2016 par les ouvriers du chantier en mémoire de leur défunt collègue, père de Federica Pozzi, qui était également présente aux côtés du personnel de TELT. 

Une délégation de la Commission des transports et le Président de la Commission de l’Environnement de la Chambre des députés italienne et de la Démarche Grand Chantier a également assisté à l’événement.

La fête comptait deux scènes : l’une dans la chambre de démontage où le tunnelier devait arriver et l’autre, sur la place à l’entrée de la descenderie. Les deux animateurs de la journée, les journalistes Francesco Antonioli et Eleonore Balensi, se sont alternés pendant les 3 heures qu’a duré l’événement. Ils avaient pour mission de raconter une histoire dont le nœud est le Lyon-Turin avec pour protagoniste le tunnelier superstar qui a réalisé l’excavation. La fête a atteint son paroxysme au moment du percement du front d’excavation à 11h40 : dans une ambiance de concert de rock, le secrétaire d’État en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, assisté par deux maires du territoire, appuie sur le bouton pour donner le feu vert à l’excavation des 60 derniers centimètres de roche qui séparent Federica de l’objectif. Les yeux rivés sur la paroi et Smartphones à la main, le public attend pour immortaliser ce moment plein d’émotions où la dernière paroi tombe. 

Hubert du Mesnil et Mario Virano, respectivement Président et Directeur Général de TELT, qui se trouvent sur la scène avec les maires de Maurienne, soulignent le défi relevé avec succès « dans des conditions extrêmes ». Et, après les premières fissures, avec l’arrivée de Federica, surgissent les innombrables histoires que ces 9 premiers km permettent de raconter : Cristina, la plus jeune ouvrière du groupe, les traditions des travaux souterrains, la clé et les drapeaux, l’histoire du tunnelier mais aussi les techniciens, les corps de métiers, les citoyens présents, les voix et les visages de tous les employés impliqués et leur émotion de participer à l’un des plus grands chantiers du monde : tout cela fait partie de l’histoire complexe qui mêle aspects techniques et grands moments d’émotions. Ce projet colossal, un défi technologique et scientifique, s’insère dans le contexte du corridor méditerranéen avec ses chiffres, ses répercussions, sa vocation environnementale, ses financements, ses appels d’offres, ses lots, ses chantiers, les difficultés techniques d’excavation, les prochaines étapes. Et il s’impose par le côté humain du « travail collectif d’envergure »relevant avec succès cette première partie du défi.

Le voyage de Federica touche à sa fin ; les invités ont encore le temps de faire un selfie avec la tête du tunnelierilluminée par les étoiles dorées du drapeau européen avant de lui dire « au revoir » jusqu’aux prochaines étapes.

Les articles pertinents
Actualités

Un projet largement soutenu

Un sondage réalisé par BVA et Doxa pour TELT auprès de citoyens italiens et français interrogés sur leur perception de l’infrastructure.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies | Continuando ad utilizzare il sito, l'utente accetta l'uso dei cookie | En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies | PLUS

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close