Actualités

L’étude de l’Observatoire confirme la nécessité de l’ouvrage

Entre 1997 et aujourd’hui, la part du trafic de marchandises qui emprunte la route entre la France et l’Italie est passée de 77 % à plus de 90 %, avec un impact important sur l’environnement. Actuellement, 42,5 millions de tonnes de marchandises circulent dans l’arc alpin ce qui représente environ 2 800 000 poids lourds. Ces données sont recensées dans le rapport « Vérification du modèle d’exploitation pour la ligne nationale italienne», rédigé par l’Observatoire pour l’axe ferroviaire du Lyon-Turin.

La présentation du document a été faite le 28 février et a été suivie par un workshop organisé par le Commissaire du Gouvernement, Paolo Foietta, RFI et TELT auquel ont participé plus de cent personnes dont des enseignants universitaires, des techniciens et une délégation française.

Le rapport propose une mise à jour des scenarios de trafic et des données avec la réalisation du Lyon-Turin soulignant qu’en 2030, dès la mise en service du tunnel de base, la totalité de la section nationale en Italie sera conforme aux standards techniques du tunnel de base du Mont-Cenis. Ceci permettra à la ligne ferroviaire d’être vraiment compétitive par rapport au transport routier.

PDF – Verification du modele d’exploitation

28/02/2018 • #, #

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie, consulta la cookie policy. Cliccando sul pulsante OK, scorrendo questa pagina o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. Est-ce que tu veux savoir de plus?

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close