virano_UI
virano_UI

TELT à la convention sur l’excellence ferroviaire européenne

Plus de 150 acteurs du secteur ont participé à l’événement organisé le 27 novembre par l’Union industrielle de Turin.

Quel futur pour le ferroviaire dans le Piémont ? C’est autour de ce thème que se sont rassemblés les acteurs de la fabrication de trains et de matériels ferroviaires. L’évènement organisé par l’Union Industrielle de Turin a permis « de donner une vue d’ensemble » – comme l’a souligné Dario Gallina, Président des industriels turinois – des enjeux industriels, de recherche, d’innovation, d’utilisation de fonds européens et de qualification de la filière visant à favoriser le développement international du ferroviaire « made in Piémont ».

Des réflexions ont été menées autour de la forte présence d’usines de leaders du marché en Piémont (Alstom, SKF, Railway, Faiveley Wabtec, Hitachi, Blu Engineering / CRRC et Nabtesco) et du dynamisme de la sous-traitance. Le secteur emploie environ 7000 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 2,5 milliards d’euros, ce qui équivaut à 2% du PIB du Piémont.

L’accent a été mis sur la nécessité de soutenir l’innovation grâce aux fonds européens favorisant ainsi le développement du transport de personnes et surtout de fret, afin d’intégrer les enjeux environnementaux sur le long terme.

Le Directeur Général de TELT, Mario Virano, a nuancé son intervention en pointant l’intégration européenne et les opportunités que représentent les fonds de l’UE, reflétant ainsi l’ancrage global du projet au-delà de sa dimension locale. Après la présentation de l’avancement des travaux, avec 4 chantiers en cours en France et en Italie, des procédures de marchés et des prochaines dates clés pour les financements, Mario Virano a souligné les enjeux du Corridor Méditerranéen dont le Lyon-Turin fait partie et son rôle majeur pour les connexions est-ouest et nord-sud d’Europe, ainsi que les importantes retombées en termes d’emploi et de gains de temps pour les populations.

La journée a été inaugurée par Dario Gallina, Antonio Errichello, président du Club des Dirigeants techniques de l’UI Antonio Errichello, du Président Assifer Giuseppe Gaudiello. Ce sont ensuite différents intervenants qui ont pris la parole dont Irene Pivetti présidente Assofer, Roberto Zucchetti, doyen de l’Université Bocconi et expert en infrastructures, Andrea Santangelo concepteur de l’Hyperloop. Ces intervenants ont souligné les différences entre le transport de marchandises routier et ferroviaire et les opportunités d’avenir, en particulier les connexions avec la Chine et le grand marché des Routes de la Soie.

Les articles pertinents

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies | Continuando ad utilizzare il sito, l'utente accetta l'uso dei cookie | En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies | PLUS

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close